0

Changement d’hébergement et modification d’adresse IP

La migration d’un hébergeur implique la modification de son adresse IP. Bien que plus rare, cette migration n’est pas à prendre à la légère, car elle aura des impacts SEO. Si vous changez d’adresse IP, veillez à utiliser une adresse IP localisée au plus près de vos visiteurs (IP FR pour site FR).

L’hébergement n’est pas chose aisée, elle répond alors à un besoin très justifié. Alors faisons tout pour que côté SEO tout roule :)

Précautions à prendre lors du changement d’hébergeur

La migration d’un site statique sera bien plus facile que celle d’un site dynamique (avec base de données comme un blog, forum…). La migration du site statique se fera tout simplement en copiant les fichier d’un serveur à l’autre. La migration d’un site dynamique nécessitera la sauvegarde de vos pages (CMS), base de données…). Vous devrez également reconfigurer votre nouveau serveur, réinstaller les services (PHP, MySQL…), reconstruire les bases, déposer vos fichiers…

Le changement d’IP : la propagation DNS

Sur Internet, chaque connexion vers votre site passe par des serveurs DNS. Ce sont eux qui vont associer le nom de domaine qu’ils reçoivent à une adresse IP qu’ils ont en mémoire, et ainsi vous diriger vers le bon serveur sur lequel est hébergé votre site. Mais si vous changez d’adresse IP, les serveurs DNS ne seront pas mis à jour instantanément : ils utilisent en effet un cache, qui est généralement mis à jour toutes les 24h. C’est ce qu’on appelle le TTL (Time To Live).

Cette propagation met un certain temps, et il serait plus que fâcheux que Google ou un internaute ne puisse accéder à votre site durant ce temps. Il est alors conseillé de conserver les deux hébergements (et donc les deux adresses IP pour votre site) le temps que la propagation DNS se fasse. La migration n’est donc pas totale : migrez votre site sur le nouvel hébergement, mais conservez-le sur l’ancien.

erreurs-dns

Mise à jour DNS

Une fois la migration vers votre nouveau serveur effectuée, mettez à jour votre DNS. Vous devrez également (si vous en avez la possibilité) réduire au minimum le TTL DNS. OVH propose ce service.

modif-ttl

Suivre la propagation DNS

Il existe un outil afin de suivre en temps réel la propagation DNS. Ils ‘agit de https://www.whatsmydns.net/. Indiquez l’adresse de votre site, et il vous indiquera, depuis plusieurs points dans le monde, sur quelle IP la connexion est dirigée.

marseo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *